Déclaration du Comité Central – Bureau Politique du TKP/ML – « Ceux qui deviennent le soleil aux matins pour que personne ne se réveille dans l’obscurité! »… Les combattants de la TİKKO, Commandant régional de Dersim, Özgür et Combattante Asmin sont immortels!

HomeGenelFRANÇAIS

Déclaration du Comité Central – Bureau Politique du TKP/ML – « Ceux qui deviennent le soleil aux matins pour que personne ne se réveille dans l’obscurité! »… Les combattants de la TİKKO, Commandant régional de Dersim, Özgür et Combattante Asmin sont immortels!

Notre peuple ouvrier de turque, kurde et diverses nationalités et la garantie de notre combat, le prolétariat international; En ces jours où la

TKP/ML TİKKO COMMANDEMENT RÉGIONAL DE DERSİM : Leurs tranchées ne seront pas vides, leurs armes ne seront pas silencieuses, nous gagnerons avec eux ! Les camarades Nubar, Özgür, Rosa et Asmin sont immortels !
TKP/ML – TMLGB MK: ŞEHİTLERİMİZ MÜCADELE SİPERLERİMİZ, YOLUMUZ HALK SAVAŞI YOLUDUR!
Appel et déclaration du Comité régional occidental de TKP / ML : Le combat est un transfert de drapeau ; de Nubar à Özgür, de Rosa à Asmin ! Ce n’est pas fini, la guerre continue et continuera !
TKP/ML bayrağı

TKP/ML bayrağı

Notre peuple ouvrier de turque, kurde et diverses nationalités et la garantie de notre combat, le prolétariat international;

En ces jours où la dictature fasciste pense qu’elle est invincible; Dans ces années où les attaques généralisée contre toutes les masses du peuple, en particulier les forces de guérilla, se sont poursuivies sans interruption; Dans cette période d’occupation militaire et d’agression du Rojava à l’Afrique du Nord, du Caucase à la Méditerranée orientale; en ces temps où le chauvinisme s’empare des esprits d’un siège odieux; Dans ces conditions où le liquidationnisme se substitue à la politique de perspective de pouvoir par la politique en transformant le déclin de la lutte de classe en une politique de «préservation du pouvoir», de «réconciliation», de «pacification», de «réformisme»; Dans ce processus, où la puissance technologique de la dictature fasciste a été exagérée et les champs de bataille abandonnés; Dans cette situation, où l’état d’obscurité le plus sombre s’effondre comme un cauchemar, où le désespoir domine, les formes les plus téméraires et les pires de la contre-révolution sont vécus et qui entoure l’esprit du temps, notre Parti continue de défier tout ce processus en criant le slogan “Vive la victoire de la guerre populaire” à Dersim.

Premièrement, au milieu de la guerre, le cadre d’élite de notre Parti et membre du Comité Central Nubar (Erol Volkan Ildem) a crié la voix forte d’«insister sur la guérilla pour gagner le pouvoir politique» avec Rosa, la cadre de notre avenir. Puis l’instruction du commandant régional de Dersim, Özgür (Ali Kemal Yılmaz) est venu en disant: «Nous réussirons la guerre de survie, même avec des coûts élevés et le plus haut niveau de pertes» avec Asmin (Gökçe Kurban). Dans la zone de guérilla, qui est la veine jugulaire de la ligne politique générale de notre parti, des voix fortes ont éclaté d’abord du chef politique du terrain, puis de son commandant.

Notre peuple ouvrier,

Du 1er au 4 octobre, la dictature fasciste a procédé à un lourd bombardement avec des drones armés, des F-16 et des hélicoptères qui secouaient les fenêtres des maisons même dans le centre-ville, à Dersim-Ovacık Büyükköy. Dans cette opération menée par le fascisme avec tous les moyens militaires, les camarades de notre Parti, le commandant régional du Dersim, Özgür (Ali Kemal Yılmaz) et la militant avancée de la TİKKO, Asmin (Gökçe Kurban) ont été immortalisés.

La dictature fasciste a de nouveau annoncé ses cris de joie avec Süleyman Soylu (ministre de l’Intérieur). Cependant, l’ennemi ne s’est pas contenté de ces cris. En décapitant nos camarades, il a montré dans quel niveau de colère et de peur il se trouvait. La «loi de la fraternité» au Moyen-Orient nous donne un message avec la peur et la méthode terrifiante des organisations djihadistes. Mais ces méthodes et barbarie contre la guérilla ne sont pas nouvelles. Au moment où il est devenu désespéré contre la guerre de guérilla menée par le PKK, il a intensifié la guerre psychologique avec ces méthodes. Süleyman Soylu et les bourreaux fascistes devraient savoir qu’aucune de vos attaques et méthodes ne nous intimiderait. Nous avons reçu le message de la dictature fasciste de manière claire et précise. Voici notre message pour vous: demander des comptes avec les balles rouges du TKP / ML, être plus décidé et déterminé pour la victoire de la guerre populaire, transformer les têtes coupées de nos camarades en conscience de leur faire payer un lourd tribut. Vous devez savoir que les têtes coupées apparaîtront devant vous comme davantage de croyants en la cause, concentrées sur la guerre, déterminées dans la demande d’un compte.

Le camarade Özgür est né en 1985 en tant qu’enfant d’une famille ouvrière à Sivas. À l’âge de 16 ans, il entre dans la lutte des classes avec le TMLGB (Union de la jeunesse marxiste-léniniste de Turquie) dans le lycée. Au sein de la TMLGB, il a réussi à se démarquer en peu de temps. Il a été l’un des premiers militants du processus dans lequel TMLGB a pris une nouvelle direction de la ligne «gauche» condamnée. Il a été admis à l’Université Diyarbakır Dicle avec l’orientation pour organiser dans le Kurdistan turc. Il est devenu membre de la TMLGB en 2003. Il a été organisé au sein du Comité régional du Kurdistan turc et, jusqu’à ce qu’il rejoigne la guérilla en 2007, il a pris part à la lutte de classe en tant que cadre actif du Komsomol. Toutes ses caractéristiques qui apparaissent dans Komsomol se montrent également dans le terrain de la guérilla. En peu de temps, il fait rapidement les pas pour le commandement avec ses compétences, son audace et son agilité dans le travail de masse. Il est organisé au commandement régional de Dersim en 2011 et devient commandant régional adjoint. Il est le commandant régional de 2017 jusqu’à ce qu’il soit immortalisé. En 2015, camarade Özgür devient membre candidat du parti. Bien que le processus d’adhésion de candidat soit terminé, en raison de discussions au sein du parti et d’un processus de scission, et afin d’empêcher la compréhension fractionniste de discuter de l’« adhésion en nylon » avec des manipulations, l’approbation de son adhésion par le comité du parti Dersim est suspendue. Plus tard, après la séparation des Liquidateurs de droite du Parti et de la bande de fugitifs de guerre, son appartenance au Parti est approuvée. Il prend une position active contre le fractionnisme apparu dans le parti en 2015. Il se positionne comme un membre actif du parti contre le travail fractionniste que les liquidateurs de droite et la bande des fugitifs de guerre tentent de mener dans le terrain de la guérilla. Il ne fait pas honneur à la corruption dans la guérilla. Il reproche au Parti de ne pas avoir développé de mesures plus actives et plus dures contre la nature pourrie et corrompue de ce groupe. Camarade Özgür est déterminé à se battre et à résoudre les problèmes. Il ne s’abstient jamais d’assumer ses responsabilités dans la guerre de guérilla. Cependant, son côté le plus en vue dans le domaine de la guérilla est de remonter le moral de la guérilla et de la rendre plus étroitement liée au combat et au parti dans les pires conditions. Là où il est, il n’y a pas de désespoir. Là où il est, il existe une relation solide et étroite avec les masses. Là où il est, il y a la constance de ses camarades et une confiance sans fin.

Asmin, l’élève et l’espoir d’avenir de son commandant Özgür, est née en 1997 à Dersim Pertek. Camarade Asmin a été initiée aux idées révolutionnaires à un jeune âge. Pendant ses études au lycée Dersim Atatürk Anadolu, elle a été organisée dans l’activité lycée du Komsomol. Elle est rapidement devenue une militante active des actions. Elle a profondément ressenti la douleur et les contradictions du peuple, en particulier des femmes et des enfants. Un groupe d’adolescentes du lycée, avec sa camarade de classe et âme sœur, Rosa (Fadime Çakıl), a décidé de «devenir le soleil aux matins pour que personne ne se réveille dans l’obscurité». Après que la camarade Rosa ait fait le premier pas, en octobre 2014 , elle a embrassé son courage et sa foi et a rejoint la guérilla. En peu de temps, elle a pris une grande place dans la guérilla avec sa vitalité et son enthousiasme. Chacun de ses camarades qui s’est immortalisé à côté d’elle, a augmenté sa haine de l’ennemi et sa conscience à demander le compte. Camarade Asmin a accueilli un processus difficile pour notre parti à un jeune âge sans hésitation. Ni le désespoir que les liquidateurs de droite qui se sont enfuis de la guerre, ont tenté de créer, ni les opérations intenses de l’ennemi, ni les pertes subies ne pouvaient lui faire reculer. Elle est devenue une jeune combattante dynamique de notre guerre de survie et une militante qui a protégé son parti.

Camarades, amis,

Il est temps d’accomplir le difficile, de donner du temps à l’impossible apparent.Nous subissons de lourdes pertes. Nous nous efforçons de supporter ces pertes, de guérir nos souffrances et d’aiguiser notre colère en saisissant la loi de la guerre et la lutte des classes. Avec la haine de classe, la conscience du parti, la croyance au communisme, nous nous opposons à la dictature fasciste dans les rangs de la guerre. Nous avons perdu notre membre du CC et notre commandant régional les armes à la main. Nous n’avons pas l’intention de les sanctifier, d’en faire des légendes. Car, dans les circonstances dans lesquelles nous nous trouvons et dans les conditions que nous traversons, prendre ce positionnement et sa maintenance est déjà épique. Il y a un héroïsme et une attitude qui sont façonnés par les contradictions et les besoins politiques des masses et deviennent un leader et un militant, armé de la revendication du pouvoir politique et de changer le monde qu’ils comprennent. C’est un fait évident. Dans cette ligne, nous agirons avec constance, persistance et résolument dans la foi en la victoire de la guerre populaire.

Notre peuple ouvrier turc, kurde et de diverses nationalités

Les pertes que nous subissons sont énormes dans cette section de l’histoire. Notre douleur aiguise notre colère. Notre colère provoque une compréhension plus claire et déterminée de l’antagonisme dans la lutte révolutionnaire. Cette compréhension nous amène à être plus clairs dans la lutte pour le pouvoir, plus méticuleux pour appréhender les problèmes de la guerre, plus audacieux pour pourvoir les postes, et plus déterminés dans la montée de la guerre populaire. Chaque camarade qui tombe dans le combat nous fait reprendre l’antagonisme du prolétariat, destiné à tout gagner et à se détruire. Cette affirmation gagnante se transforme en une instruction supplémentaire mieux équipée pour comprendre, chaque goutte de sang qui coule, chaque âme qui tombe.

L’instruction de Nubar de devenir un Parti, l’insistance d’Özgür sur la formation de l’armée, la détermination de Rosa et Asmin à tenir la guerre, imposent désormais à notre parti l’obligation d’agir avec un nouvel esprit, un nouvel équipement, une nouvelle manœuvre et un nouvel espoir.

Camarades, nous acceptons cet impératif. Comme Nubar, “nous développerons le révolutionnaire prolétarien en devenant un parti”. Nous “nubariserons” cette instruction de notre 1er Congrès du Parti.

Nous deviendrons une armée comme Özgür, pour déclencher la guerre populaire et la rendre victorieuse. Oui, nous ferons l’instruction «Soulever la guerre populaire» de notre Congrès en devenant Özgür.

Comme Rosa et Asmin, nous resterons en guerre, nous affronterons la guerre en améliorant notre niveau d’organisation. Nous remplirons l’instruction de notre congrès sur «des organisations de parti plus solides, militantes et disciplinées» en devenant Rosa et Asmin.

Nos camarades ont demandé que ces instructions soient mieux équipées pour exécuter les instructions de la ligne du Parti. Maintenant, nous réclamerons cet appel de toute notre âme, nous-mêmes, et bien sûr nous lui rendrons son dû. Nous sommes dans cette revendication et cette détermination. Les filles et les fils de notre peuple entendront votre appel, et les cadres, membres et militants de notre Parti occuperont vos places avec détermination et sans hésitation. Nous insisterons sur la ligne de la guerre populaire plus forte et plus déterminée, mieux équipée et plus persistante.

 

Soyez Nubar au Parti, Özgür en armée, Rosa et Asmin en militanisation!

Commandant Özgür et Camarade Asmin sont immortels!

Nous allons noyer le fascisme dans le sang qu’il a versé!

Vive la victoire de la guerre populaire!

Nous détruirons l’État des patrons-propriétaires terriens, nous fonderons le pouvoir du peuple!

Vive le marxisme-léninisme-maoïsme!

Vive notre parti TKP / ML, TİKKO, TMLGB!

 

Comité Central – Bureau Politique du TKP/ML

Octobre 2020

COMMENTS